pixel
Liquid error (templates/article.plaa line 58): Could not find asset snippets/plaa.menu_bar.liquid Liquid error (templates/article.plaa line 61): Could not find asset snippets/plaa.article_header.liquid

5 façons de rester positif en temps incertains | Vivo Life

J'ai une relation d'amour-haine avec les infos d'actu.

Je ne peux m'empêcher de me sentir obligé de me tenir au courant de ce qui se passe dans le monde. Mais lire les news est un moyen infaillible de me mettre de mauvaise humeur.

Le fait est que nous, les humains, avons tendance à nous concentrer sur les choses négatives. Bien sûr, ce n'est pas nécessairement une mauvaise chose. Après tout, si on ne parle pas du problème, on ne pourra pas le régler.

Mais on peut rapidement le vivre comme un bombardement constant de mauvaises nouvelles.

Injustices, émeutes et pandémies, parfois adoucies par du contenu plus trivial, comme cette vidéo d'un 'chien en skateboard' (... mais sérieusement, regardez-le !)

C'est pas simple tous les jours de rester optimiste.


Les risques

Ce n'est pas une surprise, si je vous dis que les pensées négatives ne sont pas bonnes pour vous.

Des études ont montré qu'une vague constante d'informations négatives peut en fait stimuler une réponse type "menace" de notre corps. Cette réaction vous met dans un état de stress élevé et vous épuisera sur le moyen terme.

Une expérience a révélé que les personnes qui regardent des contenus négatifs voient leur humeur se changer en tristesse et en anxiété en seulement 14 minutes.

Ce ne sont pas seulement les mauvaises nouvelles qui peuvent être négatives. Nous sommes tous familiers avec les sentiments négatifs qui peuvent acommpagner le visionnage de "moments géniaux" postés par les personnes qu'on suit sur Instagram. Des sensations amplifiées pendant cette période étrange.

Vous en êtes à votre 8e jour consécutif à porter des shorts tachés de pâtes et à regarder Friends, mais tout ce que vous voyez sur Instagram, ce sont des abdos en pack de six, de beaux paysages et les Super Productifs qui affichent leur vie filtrée.

On a vite fait de se sentir mal dans sa peau.

Alors, comment pouvons-nous rester positifs en ces temps incertains ?

Heureusement, vous pouvez prendre certaines mesures pour essayer de rester positif, même en des temps apparemment désespérés et négatifs.

Voici 5 choses qui vous aideront à rester positif et à réduire les pensées négatives !

1. Limitez les médias et les réseaux sociaux

J'adore les gâteaux végan, mais quand je mange trop, j'ai l'impression de mourir lentement d'une intoxication au sucre. J'enfile mon jogging et je végète sur le canapé pendant que mes chats me jugent silencieusement.

Évidemment, je pourrais éliminer les gâteaux végan de mon alimentation... mais ce serait si triste ! De toute évidence, la meilleure tactique pour moi est de limiter ma consommation.

De fait, la même idée s'applique lors de la consommation de contenus qui vous fait vous sentir négatif.

En 2019, le temps moyen passé sur les réseaux sociaux était estimé à environ 144 minutes par jour. C'est la durée d'un long métrage ! Comme si vous regardiez un film très déprimant tous les jours.

Essayez de limiter votre consommation d'actualités et vos médias sociaux à moins de 30 minutes par jour. C'est assez de temps pour vous tenir au courant, sans gâcher votre journée.

Bien sûr, assurez-vous que vous...

2. Utilisez le bon contenu au bon moment

Avez-vous déjà eu du mal à vous endormir et fait défiler Reddit ou l'application d'actualités de votre téléphone ?

Si tel est le cas, vous avez probablement remarqué que vous avez encore plus de mal à vous endormir, et vos pensées deviennent sombres.

Les psychologues traitant les troubles anxieux préconisent depuis longtemps la planification de « temps d'inquiétude ». Il s'agit de dédier un moment précis de la journée où vous vous concentrez sur vos soucis.

Réservez du temps pour les actualités et listez vos angoisses liées à l'avenir.

Assurez-vous que cela est conscient et délibéré. Nommez ce moment votre "bilan quotidien'' et résistez à l'envie de regarder une appli d'actus ou de vous inquiétez hors de ce moment-là Prenez une feuille et notez tous les soucis que vous avez dans votre tête.

Bien sûr, assurez-vous de ne pas planifier votre "bilan quotidien" au moment du coucher - privilégier plutôt la fin de votre journée de travail, un moment idéal pour relâcher le stress de la journée.

Lorsque vous utilisez les réseaux sociaux, limitez vos flux aux personnes et aux pages qui vous font vous sentir bien dans votre peau. Vous vous comparez constamment à une personne précise ? Les opinions d'une autre vous hérissent ? Arrêtez de les suivre. Créez votre propre réseau de positivité.

3. Pratiquez la gratitude

L'idée d'un "journal de gratitude" m'a été suggérée pour la première fois par un ami bien intentionné dans une période de grande détresse mentale.

Je dois avouer que, sur le coup, l'idée de le gifler m'a traversé l'esprit. Un journal de gratitude ? Tu me prends pour qui ? En quoi ça m'aiderait MOI?

Cependant, croyez-moi sur parole, c'est une habitude incroyablement puissante.

Peu importe à quel point les choses semblent mal tourner dans votre vie, vous pouvez inverser le paradigme et utiliser la gratitude comme un outil pour reprogrammer votre psyché.

Dans mon journal, je reste simple. Chaque jour, j'écris 3 choses pour lesquelles je suis reconnaissant. Ça n'a pas besoin d'être très sérieux, alors n'écrivez pas simplement «ma famille» tous les jours.

Par exemple, ma dernière page comprenait :

"Je suis reconnaissant d'avoir les moyens de faire bouillir de l'eau potable et de préparer une bonne tasse de café, à chaque fois que je le veux."

C'est super trivial, oui, mais fermez les yeux et imaginez combien ce serait terrible de ne pas avoir la possibilité de se faire un café (ou un thé). Maintenant, rappelez-vous que vous avez cette capacité ! N'est-ce pas incroyable?

Faites-le suffisamment longtemps et vous remarquerez que vous commencerez à vous concentrer sur ce que vous avez, plutôt que sur ce que vous n'avez pas.

J'ai utilisé cette technique pour m'aider à traverser des moments difficiles. Lorsque vous êtes au plus bas, il peut sembler qu'il n'y a rien dont vous puissiez être reconnaissant - mais il y a toujours quelque chose. Vous avez encore des jambes ? Marcher c'est formidable, n'est-ce pas ?

gratitude journal

4. Service - rendre quelque chose en retour

L'optimisme et la négativité sont toutes les deux de petites choses contagieuses.

Si vous passez votre temps à ressasser les mauvaises choses de votre vie et du monde, vous les transmettez à ceux avec qui vous interagissez. C'est comme si vous aviez un nuage noir qui vous suivait en permanence.

Concentrez-vous sur le fait d'être positif, et automatiquement vous tirerez les autres vers le haut.

Bien sûr, pendant une pandémie, cela peut sembler assez difficile à faire. D'une part, voir de vrais humains devient très rare, et certaines activités, comme le bénévolat, sont limitées.

Mais vous pouvez être une balise d'optimiste dans une nuit de tempête.

Contactez d'anciens amis qui, selon vous, pourraient être seuls. Renouez avec d'anciens membres de la famille auxquels vous n'avez pas parlé depuis longtemps. Commencez un cours en ligne gratuit sur quelque chose qui vous passionne et qui aura un impact positif sur la société.

Faites en sorte que chaque interaction que vous avez avec quelqu'un soit positive. Même le plus petit acte de gentillesse peut être extrêmement puissant.

5. Accordez-vous une pause

L'époque que nous traversons est difficile. Vous êtes humain. C'est normal de se sentir bizarre.

Il est facile d'attendre trop de vous-même, et si vous êtes comme moi, vous passez par des jours où votre to-do list ne fait que s'allonger plutôt que de réduire.

La réalité c'est que certains jours, vous aurez l'impression d'avoir un boulet attaché à vos chevilles.

Il est important d'accepter que c'est tout à fait normal. Faites ce que vous pouvez, passez une bonne nuit de sommeil et réessayez le lendemain.

Donnez-vous du temps. Si vous êtes épuisé, ne jouez pas au héros et acceptez-le. Écoutez vos sentiments. Passez la journée du mieux que vous pouvez, présentez vos excuses à vos collègues si cela est nécessaire et prenez le temps de vous détendre et de vous ressourcer.

Même les plus grands athlètes, les écrivains talentueux et les personnes les plus productives de la planète s'accordent des jours de repos. Accordez-vous une pause.

N'oubliez pas que l'optimisme est un savoir-faire

Depuis que je suis enfant, l'humour cynique et noir m'a toujours fait beaucoup rire. En fait, c'est toujours le cas !

Malheureusement, cela s'est traduit par un état d'esprit négatif en grandissant - je me suis concentré uniquement sur les mauvaises choses. Heureusement, l'optimisme est une compétence qui s'apprend.

Vous ne n'obtenez pas de gros biceps par la seule force de la volonté, n'est-ce pas ?

Pour obtenir de gros biceps, vous devez les travailler de manière régulière et cohérente, en boucle avec d'autres exercices qui ciblent le muscle (et PAS le rack squat). De la même manière, l'optimisme ça s'entraine.

Avez-vous de bonnes techniques qui vous aident à rester positif ? Partagez-les dans les commentaires !

Elliot

PS Nous avons reçu de très bonnes nouvelles chez Vivo récemment. En seulement 1 an, nous avons planté plus de 150 000 arbres! En savoir plus ici !